Le groupe Infopro Digital lance B2B Intelligence

Grâce à l’expertise de ses 60 marques d’information professionnelle, 40 salons B2B et 1 200 événements annuels (conférences et formations), le groupe Infopro Digital lance B2B Intelligence, l’institut d’études sectorielles le plus performant du marché.

B2B Intelligence, le pôle d’expertise sectorielle du groupe Infopro Digital, s’appuie sur la base de données B2B la plus exhaustive de France, avec 2 millions de contacts professionnels, nominatifs et actifs pour mener à bien ses réalisations :

  • études sectorielles reposant sur l’expertise de marques médias spécialisées,
  • études de notoriété et bilan d’image,
  • baromètres,
  • études ad hoc sur mesure,
  • études de satisfaction.

B2B Intelligence intervient dans tous les secteurs couverts par le groupe Infopro Digital : industrie, distribution, assurance et finance, secteur public, construction et automobile.

Julien Elmaleh, Directeur Général du groupe explique que « B2B Intelligence, s’appuie sur trois leviers majeurs : la base de données B2B leader sur le marché, une équipe de collaborateurs spécialisés dans les études, et la capacité de pouvoir s’associer à des marques d’information professionnelle leaders. Avec cette innovation, Infopro Digital montre encore une fois sa volonté d’accompagner davantage ses clients. Nous leur permettons de mieux comprendre la mutation de leurs marchés. »

En savoir plus : www.b2bintelligence.fr

Nouvelle formule du magazine Le Moniteur

Le magazine qui anime et fédère les acteurs du bâtiment et des travaux publics depuis plus de 100 ans se renouvelle

La filière construction est confrontée à des enjeux qui se sont multipliés ces dernières années. A côté des impératifs économiques, plus nombreux, de nouvelles mutations se sont imposées, liés au numérique, à l’énergie…

Dans cet univers complexe et mouvant, face à un système d’information hyper-développé, les professionnels du BTP ont besoin de repères et de clés pour leur permettre de réagir plus vite, d’anticiper la demande de leurs clients et les évolutions de la technique, de dénicher des marchés porteurs et d’identifier de nouvelles sources de financement.

A travers cette nouvelle formule, Le Moniteur cherche à renforcer ses fondamentaux (mise en lumière des projets remarquables, analyse des stratégies porteuses, découverte de nouveautés, …), à valoriser ses points forts (détection région par région des opportunités d’affaires, décryptage de la réglementation …) et à élargir son périmètre en donnant plus de visibilité aux marchés privés.

Ce renouveau est aussi une opportunité pour le magazine de se différencier par :

  • un ton plus engagé, pour être plus proche des préoccupations et des revendications de la filière que la rédaction s’engage à défendre et à porter.
  • un sommaire repensé et de nouvelles rubriques qui mettent en avant les entreprises qui réussissent et leur performances ; les industriels et leur savoir-faire en matière de développement de produits et de conquête de marchés ; la révolution numérique pour la comprendre, l’utiliser ; la réglementation pour la rendre plus intelligible.

Visuellement, Le Moniteur aussi évolue. Son format se fait plus compact et sa maquette a été restructurée pour valoriser la photo et donner plus de force au contenu éditorial.

De mars à décembre 2015, cette nouvelle formule sera soutenue par un plan exceptionnel de sur-diffusion installé en fil rouge sur toutes les cibles clés de la filière : maîtres d’ouvrage publics et privés, ingénieurs, économistes, architectes, négoce, entreprises de bâtiment et de travaux publics, industriels… Ce qui porte la diffusion totale de chaque numéro à plus de 58 000 exemplaires en moyenne.